Washington, DC, November 7, 2020. CREDIT: <a href="https://www.flickr.com/photos/taedc/50578004282/">Ted Eytan</a> <a href=https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/>(CC)</a>
Washington, DC, 7 novembre 2020. CREDIT : Ted Eytan (CC)

Les récits vont-ils avoir de l'importance ?

9 novembre 2020

Cet article a été publié pour la première fois sur le Ethics & International Affairs blog.

Il y a un mois, sur le podcastThe Doorstep , Nahal Toosi, journaliste aux affaires étrangères de Politico, a discuté des récits concurrents et des préférences politiques au sein de la "grande tente" du parti démocrate et de la manière dont tout cela pourrait se dérouler si le ticket Biden/Harris l'emportait dans la course à la présidence. Elle a observé :

. D'anciens responsables américains qui le connaissent prédisent que l'ancien vice-président cherchera une voie médiane, loin de Trump et quelque peu à gauche d'Obama, mais loin de ce que certains progressistes aimeraient voir.

Comme nous l'avons indiqué dans cet espace, les sénateurs démocrates ont fait leur présentation pré-électorale pour définir l'orientation de la politique étrangère des États-Unis dans les années 2020, en essayant d'unir un mélange de perspectives différentes. En écoutant la présentation du sénateur Robert Menendez (D-NJ), j'ai cru entendre des éléments du récit "restaurateur", du retour à un consensus bipartisan d'avant 2016, et tant les remarques de Menendez que la teneur générale du rapport rejettent toute allusion au transactionnalisme en tant que précepte directeur de la politique étrangère, en particulier avec les régimes illibéraux ou autoritaires. Dans le même temps, M. Menendez a également abordé des thèmes liés à la "réindustrialisation/régénération", à savoir que l'Amérique est mieux placée pour jouer un rôle de premier plan à l'étranger si elle commence par reconstruire ses capacités à l'intérieur du pays, et à la "communauté démocratique", qui accorde à nouveau la priorité à la démocratie et aux droits de l'homme et est capable de travailler avec des alliés et des partenaires proches pour partager des technologies et se concentrer sur les améliorations à apporter. Ces deux discours évoquent aussi implicitement la nécessité de relier la politique étrangère aux préoccupations des électeurs, notamment sur le plan économique.

Il convient également de noter que Toosi souligne l'importance accordée à ce type de préoccupations dans la plate-forme Biden/Harris.

Mais les récits gagnent du terrain lorsque des personnes sont élues et que ces personnes élues se sentent sensibles aux préoccupations exprimées par leurs électeurs et leurs partisans. C'est pourquoi le rapport de Josh Rogin sur ce qui pourrait se passer si Joe Biden était président mais que le Sénat restait aux mains des Républicains est si important. Il suggère que ce qui pourrait émerger serait en fait une approche largement restauratrice, une "dernière chance de revenir à une politique étrangère bipartisane et internationaliste que les républicains modérés et les démocrates ont longtemps défendue". Le résultat final serait une approche dans laquelle les nouveaux récits, en particulier sur les droits de l'homme et l'environnement, pourraient recevoir moins d'attention.

Ce qui nous amène à l'épisode actuel de The Doorstep avec Tom Nichols, qui jette un premier regard sur les résultats des élections. Les récits sont importants lorsque les gens gagnent les élections et lorsque ceux qui gagnent les élections croient que quelque chose est important pour leurs principaux partisans. Jusqu'à présent, les élections de 2020 ont montré les limites de la portée électorale de ceux qui voudraient mettre en avant de nouveaux récits.

Il s'agit d'une histoire qui est encore en cours, puisque les votes continuent d'être comptés, mais c'est quelque chose qu'il faut suivre de près à mesure que nous avançons.

Vous pouvez aussi aimer

Senator Robert Menendez in 2013. CREDIT: <a href="https://www.flickr.com/photos/worldeconomicforum/8814153077">World Economic Forum/Benedikt von Loebell</a> <a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/">(CC)</a>.

21 OCT 2020 - Article

Le sénateur Menendez et les récits

Nikolas Gvosdev, Senior Fellow, discute d'un récent rapport sur la politique étrangère de Trump, rédigé par les membres démocrates de la Commission ...

24 SEP 2018 - Article

L'éthique du "pas de porte

The "doorstep test" requires policymakers to be able to articulate how, and to what degree, something happening in the world connects to the day-to-day experience, ...

Senator Kamala Harris in Las Vegas, April 2019. CREDIT: <a href=https://www.flickr.com/photos/gageskidmore/46823600565>Gage Skidmore</a> <a href="https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/">(CC)</a>.

AUG 14, 2020 - Article

La sénatrice Kamala Harris et les récits de politique étrangère

Le choix de la sénatrice Kamala Harris comme colistière par Joe Biden représente une série de changements en termes d'identité et d'expérience. Mais sa ...